MARCEL KHALIFE – LIBAN 16-juin//Cat:A

50.00

Bab Al Makina // 21h00

UGS : BMA-16-A Catégories : ,

Description

Le ciel est loin de la mer…et je suis loin de mes mots

Au dernier soir sur cette terre – Mahmoud Darwich

 

Né, en 1950, au nord de Beyrouth, dans une famille chrétienne maronite, Marcel Khalife a vécu parmi les pêcheurs, les paysans et les tsiganes dans une ambiance tant musulmane que chrétienne. Aujourd’hui, il se dit arabe, « palestinien en Palestine » et a été reconnu « artiste de l’Unesco » pour son engagement en faveur du patrimoine musical. Fuyant toute tentation fondamentaliste, ses chansons sont proches des poèmes du palestinien Mahmoud Darwich et revendiquent une recherche permanente de liberté et d’interrogation de ses racines.

 

Marcel Khalife chante accompagné d’un grand orchestre les chansons arabes qu’il a l’habitude d’interpréter avec virtuosité au oud. Ses chansons font maintenant partie du patrimoine musical arabe, car Marcel Khalife est parvenu habilement à sublimer la dimension de l’artiste engagé pour épouser une dimension majestueusement universelle. Au même titre que Mahmoud Darwich, son œuvre est l’œuvre de tout le monde car sensible, artistique et réfléchie, point de jonction de l’engagement politique et de la démarche purement artistique. Ses plus belles chansons, chargées de métaphores fidèlement traduites en notes et rythmiques, comme « Montasiba Al Kamati Amchi », « Ommi », « Ya Bahriyé » et tant d’autres, sont revisitées, sans cesse, avec de nouveaux arrangements, d’autres styles qui le font naviguer dans différents mondes musicaux sans qu’il se dépouille pour autant de l’essence même de son inspiration. Respecté dans tout le monde arabe, au-delà des affinités politiques et religieuses des uns et des autres, chacun et chacune connait -ou a fredonné- au moins une de ses chansons. Au Maroc, chacun de ses concerts est une véritable célébration de la musique, une musique profondément spirituelle et puissamment fédératrice.