Chants Séfarades, du sacré au profane

Chants Séfarades, du sacré au profane

Chants Séfarades, du sacré au profane

  • Date: 29 Jun 2018
  • Heure: 18:00
  • Lieu: Synagogue
  • Prix: €15

La tradition séfarade en hébreu, ladino, arabe, espagnol et turque

Chants sépharades et andalous
Gerard Edery chant / guitare
Anya Wandtke violon
Sebastian Wypych contrebasse

 

Né à Casablanca, élevé à Paris et à New York, Gérard Edery est diplômé de la prestigieuse école de musique de Manhattan, d’une maîtrise en interprétation lyrique et a chanté plus de trente rôles avec des compagnies d’opéra aux États-Unis. Largement considéré comme un maître chanteur et guitariste, Gérard Edery a à sa disposition une gamme remarquable de styles traditionnels ethniques et de traditions du monde entier. Par delà le fait de découvrir et de sauvegarder régulièrement des chansons, des histoires et des mélodies d’Europe, du Moyen-Orient, d’Amérique du Sud et de l’ancienne Perse, il se propose de les interpréter et collabore, également, avec des musiciens virtuoses très acclamés.

La particularité de son style se niche dans l’authenticité avec laquelle se chevauchent les musiques, se comparent et empruntent souvent les unes aux autres. Gérard est l’un des plus grands spécialistes mondiaux de la musique de la diaspora séfarade; il a reçu, à ce titre, le prix du patrimoine musical séfarade ainsi qu’une récompense en tant que compositeur pour ses chansons originales.