Hesperion XXI – Jordi Savall – “Ibn Battuta Voyageur De L’islam”

Hesperion XXI – Jordi Savall – “Ibn Battuta Voyageur De L’islam”

Hesperion XXI – Jordi Savall – “Ibn Battuta Voyageur De L’islam”

  • Date: 24 Jun 2018
  • Heure: 21:00
  • Lieu: Bab Al Makina
  • Prix: €50
  • Voyager vous laisse d’abord sans voix, avant de vous transformer en conteur. »

 

Ibn Battuta

 

Jordi Savall est l’une des personnalités musicales les plus polyvalentes de sa génération. Ses activités comme concertiste, pédagogue, chercheur et créateur de nouveaux projets, tant musicaux que culturels, le situent parmi les principaux protagonistes de l’actuel renouveau de la musique historique. Il est fondateur conjointement avec Montserrat Figueras et directeur des ensembles musicaux Hespèrion XXI (1974), La Capella Reial de Catalunya (1987) et Le Concert des Nations (1989) avec lesquels il explore et crée un univers d’émotions et de beauté. Il exporte dans le monde cet univers si singulier auprès de millions d’amateurs de musique, faisant ainsi connaître la viole de gambe et les musiques oubliées d’ici et d’ailleurs, ce qui l’a crédité comme l’un des principaux défenseurs de la musique ancienne. Avec sa fondamentale participation au film d’Alain Corneau « Tous les Matins du Monde » (César de la meilleure bande sonore), son intense activité de concertiste (140 concerts à l’année), discographique (6 enregistrements par an) et avec la création d’Alia Vox, label fondé par Montserrat Figueras et lui-même en 1998, il démontre que la musique ancienne n’est pas forcément élitiste et qu’elle intéresse un public de tout âge chaque fois plus divers et nombreux.

La toute dernière création de Jordi Savall et de son ensemble Hespérion XXI, “Ibn Battuta, voyageur de l’Islam”, a été inspirée par l’extraordinaire récit de voyage de l’écrivain arabe Ibn Battuta, qui commença son périple en 1325 à l’âge de 21 ans et parcourut le vaste monde durant plus de trente ans, allant de son Maroc natal jusqu’au fin fond de la Chine et dépassant les limites alors connues de l’Afrique.

Ce concert est un voyage musical à travers la deuxième partie de l’itinéraire d’Ibn Battuta. À partir de 1333 et après avoir visité l’Afrique du Nord, le Proche Orient et le Golfe Persique, il arrive en Anatolie, voit la grande Constantinople et s’enfonce dans les glaciales steppes russes pour arriver finalement au cœur de l’Asie jusqu’en Afghanistan et au Pays de Sind, l’actuel Pakistan. Il séjourne pendant sept ans en Inde puis ira jusqu’aux îles Maldives et à Ceylan. Il traverse finalement le Bengale et l’Indonésie pour atteindre la Chine mystérieuse. Sur le chemin du retour vers le Maroc, il visite la Sardaigne et ce qui reste encore d’Al Andalus pour finalement traverser le Sahara et arriver au royaume de Tombouctou, le légendaire Pays des Noirs (Bilad as-Sudan), l’ancien empire du Mali, avant de revenir à son pays natal en 1354 où il décédera entre 1368 et 1377.

Artistes