Al-Alā Al-Andalusiyya Une Soirée Andalouse à Fès

Al-Alā Al-Andalusiyya  Une Soirée Andalouse à Fès

Al-Alā Al-Andalusiyya Une Soirée Andalouse à Fès

  • Date: 27 Jun 2018
  • Heure: 21:00
  • Lieu: Bab Makina
  • Prix: €50

L’origine même de la musique andalouse est attribuée à Ziryab (‘Alī ibn Nāfi‘), un esclave affranchi persan qui se rendit à la cour d ‘Abd al-Raḥmān II à Cordoba, venant de Baghdad en 822. Il devint l’inspirateur de toute une nouvelle doctrine musicale. Il proposa notamment ce système de vingt-quatre modes, chacun correspondant à une heure de la journée ou de la nuit, inspiré naturellement par une émotion liée à la temporalité du moment et des saisons. C’est ainsi que pris forme la structure théorique de la musique al-‘alā al-andalusiyya.

Ce style, basé sur deux formes de poésie arabe, le muwashhshah et le zajal, se developpa en Espagne au 11e et 12e siècles. La Qasîda classique, à l’origine de la poésie arabe depuis 500 ans, pourra alors s’épanouir d’une nouvelle manière.

 

Le répertoire Al-âla du Maroc, tel qu’on le pratique à Fes, comprend encore onze noubas, chacune d’entre elles étant divisée en cinq mouvements (mîzân) joués sur cinq rythmes de base.

L’orchestre de la musique Al-âla (qui veut dire « instrument de musique », soit par extension « interprétation instrumentale » – ce qui n’empêche pas la voix d’intervenir) comprend souvent violon, rabab, oud, violoncelle, alto et percussions. Cette soirée, sous la direction de Mohammed Briouel, maître andalou de Fès, mettra en valeur de jeunes voix ,maintenant représentatives d’une transmission intelligente et fidèle du patrimoine de ce prestigieux héritage.