Ensemble Saniye Ismail / Les Onikki Muqams d’Asie Centrale / Kazakhstan

 15.00

UGS : DA-06-11 Catégories : ,

Description

Saniye Ismail : voix et dotar

Marat Noruzov : Tanbur

Kurvanzhan Danakhun : Ravap

Yedgor Sobirov : Dap

Attestée depuis des temps très anciens dans des textes chinois, la musique ouïgoure donnera naissance au XVe siècle à une tradition classique, le muqam, fortement influencée par la civilisation islamique et dont le répertoire canonique, appelé onikki muqam, est toujours pratiqué dans cette région du monde et dans les pays voisins où se trouvent des représentants de ces traditions magnifiques et inscrites au patrimoine immatériel de l’UNESCO. Saniye Ismail et ses musiciens en sont parmi les plus précieux représentants.

Cette musique est d’une grande richesse et d’une remarquable originalité. Elle prend racine dans un passé culturel brillant, accumulant des éléments des antiques civilisations indo-iraniennes (Tokhariens, Sogdiens), le bouddhisme, le manichéisme, la culture turcique et enfin musulmane. Les affinités entre ces peuples se retrouvent dans leur musique, notamment sa conception, ses instruments, ses genres et ses fonctions. Un de leurs points communs est la mise en forme du répertoire en grandes suites comparables aux Nuba arabo- andalouses ou au Shash Maqâm tadjikouzbek.L’influence de la culture musulmane contribua peut-être à cette structuration et systématisation du répertoire. Saniye Ismail est née dans la Région Ouïghoure du Kazakhstan et a baigné dès l’enfance dans cette tradition grâce à sa famille musicienne. Plus tard, elle s’est formée auprès des grandes chanteuses comme Ayshemgul Memet à Urumchi, pour maîtriser tout l’art de l’interprétation.