Ensemble La Tempête / De Fès à Jérusalem : Musique classique et chants traditionnels d’Orient / France

 15.00

UGS : JS-06-12 Catégories : ,

Description

Ensemble La Tempête
Simon-Pierre Bestion : conception,arrangements et direction
Georges Abdallah : Chants traditionnels
Milena Jeliazkova : Chants traditionnels
12 chanteurs et 4 instrumentistes : cornet à bouquin, percussions, clarinette et duduk, serpent

Dans ce concert, avec les musiciens et chanteurs de l’Ensemble La Tempête, sous la direction du chef Simon-Pierre Bestion, les liens que tissent nos cultures méditerranéennes depuis des siècles s’expriment comme à travers une grande célébration dédiée à des racines communes, et à la manière dont les rituels sacrés et populaires se jouent toujours des frontières et des identités. Les trois grandes religions monothéistes en sont la preuve éclatante et elles se déclinent ici « De Fès à Jérusalem ».

L’histoire que nous allons vous raconter s’inscrit dans un large voyage temporel et géographique, puisant ses origines dans les racines multiples et complexes de nos sociétés méditerranéennes millénaires. Chaque chant entre en résonance à la fois avec une toute infime partie de l’édifice que nous habitons, mais aussi avec nos propres sentiments, fruits de nos éducations diverses. Il s’agit d’un parcours musical libre se jouant des siècles et des lieux traversés et qui tente d’offrir une perception magnifiée de nos différences, quand tous ces rites se font écho les uns aux autres.

Douze langues se côtoient et se répondent alternativement. Elles sont le reflet de la richesse de ce carrefour, aux confins de la Méditerranée : latin, grec, arménien, arabe, hébreu, galicien, espagnol, bulgare, turc, slavon, éthiopien, judéo-espagnol… Autant de couleurs dans ces langues que dans la palette instrumentale et vocale proposée : dont nous disposons : des voix riches d’une large tessiture usant de vocalités très diverses selon les répertoires et les pays empruntés. Prières, berceuses, danses, chansons d’amour, invocations, ces musiques forment un grand rituel vocal unifié et dédié à l’amour et au souvenir de Jérusalem, cité mystique et intemporelle, dont une part de chacun de nous vibre en elle. Dans « le Prophète », Khalil Gibran s’exprimait ainsi : « Non, ce n’est pas sans blessure à l’âme que je quitterai cette ville. (…) Nombreuses sont les parcelles d’esprit que j’ai dispersé en ces rues (…) ». Simon-Pierre Bestion.

Au programme : Sergueï Rachmaninov, Arvo Pärt, Heinrich Schütz, Zad Moultaka, Jean-Louis Florentz, Salomone Rossi, Pierre Le Vénérable, Alfonso X El Sabio, Robert White et répertoires traditionnels orthodoxes, yéménites sépharades, arabes & melkites.

La Caisse des Dépôts est mécène principal de La Tempête, la compagnie est aussi soutenue par la Fondation Orange. Elle reçoit également le soutien du Ministère de la culture et de la communication (Drac Nouvelle-Aquitaine), de la région Nouvelle-Aquitaine, du département de la Corrèze, de la ville de Brivela-Gaillarde et de l’Adami.