TEMBANG SUNDA – INDONÉSIE

TEMBANG SUNDA – INDONÉSIE

TEMBANG SUNDA – INDONÉSIE

  • Date: 16 Jun 2020
  • Heure: 21:00
  • Lieu: JARDIN JNAN SBIL
  • Prix: €20

Au cœur de l’Extrême Orient, dans la région de Sunda à l’ouest de l’île de Java, le raffinement d’un chant qui évoque le passé glorieux du royaume hindouiste de Pajajaran et des paysages magiques de lacs et de montagnes, qui incite à la contemplation.

IDA WIDAWATI ET L’ENSEMBLE L.S MALATI
INDONESIE

L’art de la tradition « Tembang sunda » incarne un Extrême-Orient de beauté nocturne, de palais somptueux et de jungles montagneuses. La voix de la grande chanteuse Ida Widawati, dans les volutes d’une transe céleste, se glisse entre la flûte suring dont les ponctuations aériennes s’entremêlent elles-mêmes avec les variations mélodiques de la grande cithare «kacapi indung» ainsi que de la plus petite cithare kacapi rincik.

D’après le musicologue Pierre Bois: « Ce genre poétique, vocal et instrumental s’est épanoui à l’ouest de l’île de Java, dans la région montagneuse du Preanger et dans les villes de Bandung, Cianjur, Garut et Sukabumi. Nous sommes là au cœur de Sunda, une région dont la langue, les coutumes et les formes artistiques sont très différentes du reste de Java et que l’on identifie au royaume de Pajajaran, dernier royaume hindouisé de Java, disparu au XVIe siècle après avoir été vaincu par le sultanat musulman de Banten.
Musique intimiste et subtile, le tembang sunda vit le jour au XIXe siècle à la cour du régent de Cianjur et se répandit ensuite dans tout le pays sundanais. Tout mélomane sundanais habitué des salons de musique de la bourgeoisie cultivée, y voit le meilleur moyen d’échapper à la trivialité de la vie quotidienne. Qui ne vibre à l’écoute de ces chants qui évoquent la nostalgie du passé glorieux du royaume de Pajajaran et les hauts faits de ses héros, décrivent de merveilleux paysages de lacs et de montagnes, expriment le sentiment de solitude, la déception amoureuse et le mal du pays dans un style qui, plus que tout autre, incite à la contemplation » .

Ida Widawati est l’une des chanteuses de Tembang Sunda les plus connues d’Indonésie. Elle est née dans la petite ville de Garut dans l’ouest de Java. Dès son enfance, Ida a été encouragée par ses parents à apprendre le Tembang Sunda. Quand elle avait cinq ans, elle a appris avec Ibu Sumekar, un membre de la famille de son père. Plus tard, elle a déménagé à Bandung pour étudier à l’Universitas Padjadjaran. Là, elle a poursuivi ses études de musique avec des musiciens influents de Tembang Sunda tels que Maman Rukman, Uking Sukri, Mang Engkos et Mang Eutik.