Chérifa, la poétesse du Moyen-Atlas

« J’ouvre ma bouche pour implorer Dieu et non pas l’homme qui n’est point mon créateur,
Mon oreiller, tu es témoin, même si je pose ma tête sur toi, le sommeil, lui, ne se pose jamais sur mes yeux »
Poésie tamawayt

Qu’elle soit paysanne des montagnes ou des vallées, musicienne, danseuse ou chanteuse professionnelle comme les cheikhâts ou les rwayyes du Souss, la femme marocaine est attachée à sa terre, à sa langue, aux traditions d’un héritage oral transmis de génération en génération.

En ce sens, elle s’inscrit dans une universalité, les femmes portent en elles l’intimité du rituel de l’existence, une intimité que les hommes par pudeur ont pu ignorer.

Les Cheikhats sont, elles, essentiellement originaires du Moyen-Atlas et de la région de Beni-Mellal. Toutes ne sont pas simplement choristes ou danseuses et certaines d’entre elles s’affirment comme chanteuses à part entière. Elles prolongent une ancienne tradition poétique qu’elles ont adaptée au fil du temps.
Cherifa fut découverte, alors qu’elle n’était qu’une jeune paysanne, par le grand maître et chanteur Rouicha dont elle sera pendant longtemps la choriste.
Originaire de Khenifra, la petite ville à la couleur ocre des montagnes avoisinantes, Cherifa peut paraître, aux premiers abords, austère voire masculine. Sa vie de chanteuse professionnelle lui confère un autre mode de vie, un autre statut que celui habituel des femmes marocaines traditionnelles.
Les Cheikhats possèdent un statut ambigu. Femmes libres, elles sont en même temps les porteuses d’une parole qui appartient à la communauté et qui révèle les pensées cachées de chaque être.
Dans le tamawayt le genre chanté berbère du Moyen-Atlas, elle déclame les paroles des poètes de village. 
Le registre émotionnel alterne entre sentiment de réjouissance et de souffrance et réflexions spirituelles.
Au début retenue et secrète, sa voix déchire l’atmosphère, et très vite dans la frénésie des bendirs, elle se fait l’écho de cette géographie des montagnes, de ces terres volcaniques si caractéristiques du Moyen-Atlas.


 



L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

7 Juin 2013 : 21H

Bab Al Makina