Assala Nasri - Syrie

Assala Nasri, née à Damas, après son premier succès  « Ouala Tssadak » deviendra très vite une chanteuse majeure du monde arabe. Ensuite la chanson  "Ighdab» où elle chanta pour le grand poète syrien Nizar Kabani , lui permettra de se joindre à toutes les grandes artistes qui ont chanté pour ce poète comme Abdelhalim Hafez, Nadjet Saghira, Fayza Ahmed, Majida Erroumi et Kazem Essahir...

Pour Oum Keltoum, elle chanta « Lissa fakir », « Fina ninsa edounia » « Alf lila oui lila ».. A cette époque, elle se déplace souvent entre Beyrouth et Damas ... Assala fait, par la suite, une entrée glorieuse au Caire et associe son nom à ceux des grands poètes et compositeurs arabes.

Elle enregistre en Égypte son premier album « Law Tiaarafou » en 1993, alors que la jeune Assala est encore peu connue puis elle continue son itinéraire artistique avec  de nombreuses chansons comme « Ghayar Aoui », « Alli gara», «Rahal », « El Mouchtaka », « Tawàam Errouh », «Albi Biértahlak »,   «Ya Magnoun », »Yamine Allah » , « Ya Akhi Esàa ».

Assala Nasri fait donc incontestablement partie des chanteuses qui ont su intégré l’héritage de la grande chanson arabe.


L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

13 Juin 2013 : 21H

Bab Al Makina