Chants sacrés - Royaume du Bhoutan

Jigme Drukpa, Pema Samdrup et Namkha Lhamo

avec la collaboration du « Ministry of Home and Cultural Affairs » du Royaume du Bhoutan

Les traditions chantées du Bhoutan seront présentées pour la première fois à Fès avec le « Zhungdra », la tradition classique du Bhoutan, le « Boedra », la tradition tibétaine et le « Gurma » chant dévotionnel dédié à Milarepa, le grand mystique et poète tibétain (1040 – 1123) ainsi qu’ à son disciple Rechungpa.

Accompagnée par le dranyen, le luth traditionnel à 6 cordes et demi, ou par la cithare rgyud-mang proche du santur, les voix douces et harmonieuses reflètent la beauté et la plénitude de ce pays qui semble flotter au dessus du monde.

Les vastes territoires de l’Himalaya et ses peuples sont longtemps restés inconnus de l’Occident. C’est vers les années soixante que les premiers véritables contacts eurent lieu  à travers les Tibétains en exil et que les terrains « himalayiens », (Népal, Bhoutan, Ladakh et Tibet) devinrent accessibles.
Dans cette mosaïque himalayenne le bouddhisme tantrique ou Vajrayana (« Véhicule du diamant ») est un facteur d’unité, Le Bhoutan (Brug-yul ou Druk Ul signifiant « terre du dragon ».) est frontalier avec le Tibet et le bouddhisme y prend racine au VIII° siècle de notre ère avec le maître indien Padmasambhava.

L’une des particularités du Bhoutan est sa recherche du bonheur à travers l’amélioration de son « bonheur national brut » ou BNB en résistance au développement économique mondial. 
 
Ce groupe se produira pendant la nuit de la Médina 3



L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

12 Juin 2013 : 19H30 et 22H

Au coeur de la medina