Aïcha Redouane et la tradition amazigh - France - Maroc

Aman, les eaux

Création

“Et Nous avons fait de l’eau toute chose vivante”
(Coran, 21:30)

Aïcha Redouane auprès d’Habib Yammine maître de la percussion arabe, à travers ce projet retourne à ses racines amazighs. Née à Aït Attab dans le Moyen Atlas marocain, Aïcha Redouane, après avoir émigré en France, deviendra très vite une passionnée de l’art du maqâm et de la mythique période de la Nahda, qui verra, au début du XX° siècle, la renaissance de la musique arabe.  C’est paradoxalement dans une société mixte et au cœur d’une diaspora où s’entrecroise une grande multiplicité de cultures que la chanteuse pourra accomplir sa propre quête musicale se consacrant de la manière la plus passionnée aux racines nobles de la musique classique arabe et de la poésie d’inspiration soufie.

Toutefois, lorsqu’elle chante les grands poètes soufis ou arabes à la manière ancienne de l’Egypte ou de l’Irak, le timbre aiguisé de sa voix, frêle et dramatique, semble encore habité par l’immensité montagneuse de l’Atlas et la fierté des déclamations poétiques chantées par les  femmes fières amazigh, lors des arwach ou des ahidouss.

“Aman” signifie “eaux” dans la langue thamazight.
L’eau, source de vie, est ce bien précieux, une grâce, un cadeau immense qu’il faut protéger. De la vigueur de la montagne au doux murmure du ruisseau, elle chante la pureté de son origine. Autour du puits, l’eau éclabousse de joie les enfants, les femmes et les hommes et elle inspire aux poètes la parole vraie au bord des cascades.
Dans la Voie soufie, l’eau symbolise le sirr, secret spirituel.
Elle désaltère le corps et le sirr abreuve l’amoureux assoiffé en quête du Bien-Aimé.

“Aman” est une fête en hommage à mes grands-parents qui m’ont donné leur amour et m’ont appris, avec sagesse, le respect de la vie. À ma grand-mère qui m’a fait goûter le secret de la poésie et du chant ; à mon grand-père qui m’a transmis l’humour et la joie de vivre et l’acceptation de ce qui est ». 

 
 



L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

11 Juin 2013 : 16H

Musée batha